Négociations de conflits: dialogue ou entente?

Fecha de publicación:
01/1999
Autor:
Rik Pinxten
Descarga

Dans ma contribution au colloque préalable du CIDOB (Pinxten et Verstraete, 1997), j’ai proposé un modèle pour étudier les dynamiques d’identité. Le modèle se dit hiérarchique et scientifique. La hiérarchie consiste dans le fait que les dynamiques occupent divers niveaux de grandeur qui sont intégrés dans un complexe. On distingue des dynamiques d’identité individuelle (personne, individu, soi, etc.), des dynamiques de groupe (familles, groupe d’âge, groupe de travail, etc.), et des dynamiques de type communautaire (les citoyens, les citadins, etc.). Les identités sont constituées par des valeurs de dimensions relatives, allant des caractéristiques de personnalité et de socialité à celles de culturalité pour chaque niveau. Sur chacun et entre les trois niveaux, des glissements, des transformations et des créations ne cessent de se produire en réponse aux stimuli qui viennent du milieu et des besoins qui se manifestent à chaque niveau. Chaque individu, groupe ou communauté est engagé dans des processus de représentation de soi, exprimée dans des narratifs.