Les Relations économiques euro-arabes bilan d'un quart de siècle: 1973-1997

Fecha de publicación:
09/1997
Autor:
Bichara Khader
Descarga

Les échanges euro-arabes, depuis 1973, ont été déterminés par la variable énergétique. En effet, l’énergie s’approprie la part du lion dans les exportations arabes et donc dans les importations de la CEE en provenance des pays arabes. De ce fait, il est abusif de parler d’interdépendance entre les deux ensembles. Le concept «interdépendance» conviendrait pour caractériser les relations entre l’Union européenne (UE) et les Etats-Unis, la Belgique et la Hollande, mais certainement pas pour caractériser les relations entre l’Union européenne et le monde arabe. Celui-ci appartient au groupe des pays du Sud (même si certains pays arabes pétroliers ont un revenu par habitant supérieur à celui de certains pays européens), est tributaire des technologies, des équipements et des services du monde industrialisé et, dans son ensemble, a un PIB global à peine équivalent au PIB de la Belgique et de la Hollande réunies. En outre, hors le pétrole et le gaz, ses économies sont chroniquement déficitaires à l’égard de l’UE, tandis que celle-ci continue d’être son principal client et fournisseur.