Frontières géographiques, sociologiques et métaphysiques

Fecha de publicación:
09/2008
Autor:
Jacinto Choza Armenta
Descarga

Au cours des différentes périodes historiques et préhistoriques, les frontières ont présenté une nature diversifiée. À certaines époques, elles ont été inexistantes, à d’autres très diffuses et à d’autres infranchissables. Dans la période paléolithique, les frontières n’existaient pas, et pendant l’héroïque période grecque non plus. Ce fut avec l’apparition de la cité-état, d’abord, et des empires, plus tard, que les frontières se sont consolidées. Les limites territoriales n’étaient pas non plus très strictes pendant le Moyen Âge. Les frontières acquièrent une nature infranchissable à l’époque moderne, à partir de l’apparition de l’État moderne, et elles commencent à s’effacer avec la crise de celui-ci, à partir du XX ème siècle. Or, selon d’auteur, la construction de frontières n’est pas un fait prioritairement politique-administratif. Il s’agit plutôt d’un phénomène de type culturel et, notamment, de type métaphysique.